Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

30 août 2012

Les moitiés, Claire Castillon

Les moitiésLes moitiés est un court roman inédit de Claire Castillon, publié en août 2012 en supplément du magazine Vogue.

Ils se sont connus à quinze ans. Ils sont inséparables. Leurs amis les appellent "les lacets". Leur amour fait pâlir d'envie les autres. Mais sous cette histoire aux allures de conte de fées se cache des fissures.

Découvert par hasard avec le Vogue du mois dernier (j'en entends qui ricanent au fond...), Les moitiés est un texte court qui m'a littéralement conquise.
Avec un humour acide et une plume acérée, Claire Castillon nous entraîne, en 60 pages, au coeur de ce couple fusionnel et imprévisible. Cet amour adolescent qui a grandi et muté pour devenir un amour d'adulte possède pourtant des failles. Leur origine ? Peut-être l'ennui, la lassitude, le temps qui use les personnages.
Leurs errances sont universelles, leurs doutes ont une résonance particulière et leurs erreurs sont familières. 
Un brin surréaliste, le personnage de Paola, femme enfant mélancolique, intrigue. Il intrigue d'autant plus que c'est son compagnon qui prend en charge la narration et donne à voir au lecteur son point de vue sur celle qu'il considère parfois comme une étrangère. Il nous raconte Paola, son couple, son évolution, son quotidien et ses blessures.
Un amour fragile, deux personnages lumineux dans leurs fragilités, une narration qui coule dans un souffle de voix. Un très beau texte, à lire d'une traite, et une auteure à découvrir, notamment avec son dernier texte, Les Merveilles, paru en janvier chez Grasset.

Une chronique de soukee rangée dans Littérature française - Vos commentaires [20] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,


29 août 2012

Un tour au Québec en septembre, des frissons en octobre et plein de romans cultes !

 Je m'en suis écartée quelques temps, mais l'envie de redynamiser mes lectures
grâce à des challenges est revenue
avec la fin des vacances,  une nouvelle rentrée scolaire, etc.
Bon, j'arrête de me justifier, non ?
Voici les 3 challenges qui m'ont fait craquer :

 Mon Québec en septembreMon Québec en septembre.
Organisé par Karine:) du 1er au 30 septembre

¤ Lecture prévue ¤

  • Le silence des cris de Stéphanie de Mecquenem

 

Halloween 2012, Halloween, challenge de lecture

Challenge Halloween 2012
Organisé par Hilde et Lou du 1er octobre au 11 novembre

¤ Lectures prévues ¤

  • L'historienne et Drakula T.1 et 2 (en LC avec CottageMyrtille)
  • Créature de la nuit de Kate Thompson

 

Challenge Romans Cultes
Organisé par
Métaphore jusqu'au 31 août 2014

¤ Lectures prévues ¤

  • Sur la route de Jack Kerouac
  • L'attrape-coeurs de Salinger
  • 1984 d'Orwell
  • Chroniques de San Francisco Tome 1 d'Armistead Maupin
  • Le Dahlia Noir de James Ellroy
  • Gatsby le Magnifique de Francis Scott Fitzgerald

 

Alors, tentés aussi ?

 

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

28 août 2012

Le scandale Modigliani, Ken Follett

Le scandale ModiglianiPublié en 1976, Le scandale Modigliani est le premier roman de l'écrivain gallois Ken Follett.

Un Modigliani inconnu ? Une belle aubaine pour Dee, étudiante en arts, Julian, galeriste fauché, et Lipsey, détective privé. Surtout qu'il s'agit du seul tableau restant que le peintre aurait réalisé sous l'emprise de drogues.

Mon été ne fut pas riche en lectures. La tête ailleurs, j'ai eu en effet beaucoup de mal à fixer mon attention sur des pages. Mais ce premier roman de Ken Follett a su forcer mon esprit à se concentrer un tant soit peu.
Malgré une préface plutôt péjorative - préface signée Ken Follett lui-même -, j'ai plongé en compagnie des personnages dans le milieu très fermé de l'art. Nous sommes dans les années 1980, les tableaux se vendent un prix dérisoire par rapport à nos jours, mais les questions de fond sont là. Qui détermine la valeur d'un tableau ? Les galeristes, par de subtiles manoeuvres pour susciter la demande ? Les acheteurs ? Pourquoi un faux serait-il moins coté qu'un original s'il est en tous points semblable à celui-ci ? Existe-t-il vraiment une liberté individuelle pour un jeune artiste qui tente de percer ? Des interrogations habilement soulevées par l'auteur, auxquelles nous n'aurons pourtant pas de réponse.
Si l'intrigue est un peu alambiquée et pêche par une alternance de personnages parfois un peu indigeste, elle n'en demeure pas moins intéressante grâce à son rythme effréné. Ken Follett préfigure, dans ce roman, son oeuvre à venir et de nombreuses caractéristiques de cette dernière : la véracité historique, la style journalistique, etc. Si ce Scandale Modigliani ne relève pas d'une réussite totale, il n'en demeure pas moins une lecture agréable pour un été.

D'autres lectrices de ce roman : Argali, Miss Alfie, Mrs Pepys, Syl, Estellecalim...

Une chronique de soukee rangée dans Littérature anglaise - Vos commentaires [16] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

19 août 2012

De retour de Chine...

Après plus d'un mois d'interruption, me voici de retour ici !
J'espère que l'été a été agréable de votre côté et que le soleil
a été au rendez-vous.

Pour ma part, après un début gris et frisquet à Paris,
il fut dépaysant au possible et riche en découvertes grâce à notre voyage en Chine !
Des gens accueillants, de belles rencontres, des paysages magnifiques, des monuments incroyables 
et de beaux fous rires, nous laisseront de ce voyage un souvenir impérissable.
Je ne vous fais pas languir davantage et je cesse toute logorrhée symptomatique du voyageur qui revient au bercail...
(mais si vous avez des questions ou si vous avez envie de précisions, je suis là !)

En avant pour quelques photos, à cliquer pour les voir en grand !

P1040671  P1040751

Vue de la rivière Li à Yangshuo et une plantation de thé à Hangzhou

P1040757

Une pharmacie traditionnelle à Suzhou

P1040843

Un dessinateur dans le Jardin de la Politique des Simples, à Suzhou,
jardin classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO

P1040785  P1040799

La petite ville lacustre de Nanxun et son jardin de lotus

 

P1040082

La voie sacrée, qui mène aux treize tombeaux des Ming, près de Pékin

 

P1040145

La Grande Muraille, section Mutianyu, à 70 km au Nord de Pékin

P1040166  P1040176

P1040178

La majestueuse Cité Interdite, en plein coeur de la capitale
(visitée dans une touffeur incroyable, la veille des inondations)

P1040238

Une des échoppes où déguster un scorpion vivant en brochette,
une étoile de mer ou encore un hippocampe, à Pékin...

 

P1040246

                          P1040264 P1040266

 Le Temple des Lamas, à Pékin, plus grand temple bouddhiste en dehors du Tibet

 

P1040946  P1040972

Le Bund, à Shanghai, et le district de Pudong (quartier des affaires),
avec ses vertigineux gratte-ciel.

P1040879

Shanghai by night !

 

P1040973

Les vieux quartiers de Shanghai (Tintin et le lotus bleu n'est pas loin !)

 P1040298  P1040303

P1040323

La ville ancienne de Pingyao, petit cocon à l'abri du temps qui s'écoule

P1040317  P1040364

Boutique de calligraphie traditionnelle et le Temple des Dieux de la Cité à Pingyao

 

P1040443L'armée enterrée à Xi'an

 

Trois semaines intenses et fabuleuses qui me font revenir ici des étoiles pleins les yeux...
Pas forcément la meilleure période pour découvrir la Chine (très très chaud et humide)
mais un voyage qui nous a séduits au-delà de nos espérances.

Pour l'heure, j'ai filé faire une cure de soleil dans mon Sud afin de revenir pleine d'énergie pour septembre.
Par contre, niveau lecture, cet été ne restera pas dans les mémoires !
Les voyages, c'est bien connu, c'est épuisant...
 A très bientôt à tous et profitez bien de ce soleil d'août !
(d'aucuns diraient que nous sommes en pleine canicule, mais après la grisaille parisienne et les typhons à Shanghai, tout est relatif !)

Une chronique de soukee rangée dans Voyages - Vos commentaires [34] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,