Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




09 janvier 2011

L'étreinte de Némésis, Steven Saylor

9782264027115FSA l'occasion du Défi Au cœur de la Rome Antique que j'organise, je me suis replongée dans la série "Les Mystères de Rome" de l'écrivain américain Steven Saylor.
Découverte lorsque j'étais au lycée grâce à ma prof de Latin de l'époque, j'ai déjà dévoré toute la série (soit les 9 romans traduits en français), mais j'ai décidé de les relire, à commencer par L'étreinte de Némésis, deuxième opus de la série (j'avais déjà chroniqué Du sang sur Rome, le premier titre de la série, dans ce billet).

Rome, 73 av. J.C. Alors que gronde la menace de Spartacus et des esclaves révoltés à ses côtés, un maître est retrouvé sauvagement assassiné dans sa demeure située dans une région côtière cossue d'Italie.
Gordien le Limier, enquêteur privé de Rome, est dépêché sur place pour résoudre l'enquête. Celle-ci paraît trop simple : deux esclaves en fuite et le début du nom de Spartacus gravé aux pieds du cadavre semblent orienter le meurtre dans une direction qui arrangerait trop de monde pour être vraie. Gordien, secondé par son fils adoptif Eco, mène l'enquête, et se heurte très vite à des ennemis qui œuvrent dans l'ombre, prêts à tout pour étouffer l'affaire.

Deuxième apparition de l'enquêteur Gordien, ce roman policier historique est une nouvelle fois une réussie totale ! Steven Saylor distille à chaque page une foule de détails sur la vie quotidienne des Romains - nourriture, horaires, traditions, politique, mœurs sexuelles, lois...- tout en peignant un cadre si évocateur qu'on plonge littéralement dans son intrigue sans plus se soucier de ce qui se passe autour de nous.
Cette relecture a été pour moi encore plus parlante que la première lecture, il y a sept ou huit ans : Steven Saylor excelle dans
le genre et allie avec brio enquête solide et contexte politico-historique détaillé. Ses personnages sont très attachants grâce à leur psychologie solidement développée.
Ce second tome permet donc à Steven Saylor non seulement d'assoir son talent en tant qu'auteur de romans policiers historiques, mais aussi de tisser des liens entre les personnages et de développer leur intrigue personnelle pour poursuivre sa série.

Je n'aurai qu'un conseil : découvrez cette série si vous le pouvez... Vous ne penserez jamais plus à cette époque comme avant, je vous le garantis !

Logo_1Et voici ma quatrième participation au Défi Au cœur de la Rome Antique.

Ceux qui connaissent la série TV Rome, produite par la chaîne HBO doivent savoir que les costumiers se sont directement inspirés des descriptions de Steven Saylor pour créer les costumes de la série.
Pour ceux qui ne connaissent pas cette série, en voici une bande-annonce (en VO, désolée, mais elle est bien plus parlante que celle en français, trop tournée sur la chose militaire à mon goût)

Une chronique de soukee rangée dans Polars historiques - Vos commentaires [13] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,



Vos commentaires

  • Tiens, ça pourrait m'intéresser... je note !

    Posté par irrégulière, 09 janvier 2011 à 12:57 | | Répondre
  • Comme l'irrégulière, je note, je ne connais pas du tout ...

    Posté par Hathaway, 09 janvier 2011 à 14:12 | | Répondre
  • J'ai essayé de trouver le premier, mais je n'y arrive pas !!! grrrr ^^

    Pour la tête en friche, je l'ai déjà lu, mon billet est ici : http://livresdelatite.canalblog.com/archives/2010/12/31/20005942.html

    Gros bisous !!

    Posté par latite06, 09 janvier 2011 à 16:16 | | Répondre
  • J'aime beaucoup la personnalité de Gordien. Je garde un très bon souvenir de l'ambiance et de l'intrigue de ce livre que je vais relire dans le cadre du défi "Au coeur de la Rome Antique".

    Posté par Penelope, 09 janvier 2011 à 17:21 | | Répondre
  • il a l'air chouette

    Posté par Anne Sophie, 09 janvier 2011 à 19:16 | | Répondre
  • Je n'ai jamais réussi à lire Du sang sur la Via Appia. Et je ne sais pas pourquoi, au juste... Tu connais les Danila Comastri Montanari ? ça, j'adore !

    Posté par Alwenn, 09 janvier 2011 à 22:42 | | Répondre
  • je note cette série justement, je cherchais des romans sur la rome antique, merci

    Posté par pom', 10 janvier 2011 à 07:44 | | Répondre
  • tu es convaincante, pourtant c'est loin, très loin, d'être mon époque préférée...

    petite remarque hors-sujet: je n'arrive pas à cliquer sur la case Recevoir une notification de réponse. !!?!!

    Posté par Violette, 10 janvier 2011 à 10:57 | | Répondre
  • Ca a l'air super ! Merci pour cette découverte, je le note.

    Posté par Touloulou, 10 janvier 2011 à 15:47 | | Répondre
  • très bonne idée de lecture pour ton défi, ça a l'air super!

    Posté par c.l!ne, 10 janvier 2011 à 21:51 | | Répondre
  • Oh ça me semble bien intéressant ça. C'est une période qui m'intéresse beaucoup et je ne connaissais absolument pas cette série!

    Posté par Karine:), 11 janvier 2011 à 04:03 | | Répondre
  • Mais c'est très tentant tout ça !

    Posté par Véro, 12 janvier 2011 à 21:20 | | Répondre
  • @irrégulière : Si tu ne connais pas, fonce ! Je suis fan de cette série !

    @Hathaway : Oh ! J'espère que ça te plaira !!

    @latite : Il est en solde sur Alapage !

    @Penelope : Chouette ! Tu as lu la suite ?

    @Anne Sophie : Il est super !

    @Alwenn : C'est drôle, moi c'est l'inverse : j'ai beaucoup de mal avec D. Comastri !

    @pom' : Avec grand plaisir !

    @Violette : Cette époque, c'est ma marotte... La faute à mes longues années de latin... Je ne sais pas pourquoi tu as eu du mal à cocher, c'est bizarre....

    @Touloulou : Avec plaisir !

    @c.l!ne : Je savais que ça t'intéresserait !

    @Karine: Étonnement, elle est peu connue en France...

    @Véro : Et oui ma chère, parfois j'arrive à te tenter !

    Posté par soukee, 24 janvier 2011 à 18:44 | | Répondre
Nouveau commentaire