Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

29 octobre 2010

Swap Enfants de Noël chez Emmyne

SEN

Les fêtes approchent à grand pas.

Pour pallier au froid et au temps tout gris, Emmyne nous propose

le swap Enfants de Noël, dédié à la littérature jeunesse sur le thème de Noël.

Le principe

L'échange sera constitué de :

- Deux livres à lire sur le thème : conte classique, album, roman d'aventure, récit humoristique, fantastique...

- Un livre à " pratiquer " sur ce même thème, enfant OU adulte ( choix précisé dans le questionnaire ) : loisirs créatifs, activités culinaires, coloriage et gommettes, jeux-énigmes, album documentaire ou imagerie, livre CD ...

- Une p'tite surprise et une gourmandise qui racontent Noël.

Cet échange se fera en binôme ( peuvent s'inscrire les personnes ayant un blog actif ou recommandés par l'auteur d'un blog que fréquente Emmyne)

Le calendrier

- Inscription dans les commentaires sur le blog d'Emmyne jusqu'au 03/11 ( c'est-à-dire jusqu'à la fin des vacances scolaires )

- Envoi des questionnaires le 04/11 - Retour des questionnaires le 07/11 dernier délai.

- Réception du nom et du questionnaire complété de votre swapé le 08/11.

- Envoi du paquet entre le 29 novembre et le 04 décembre.

- Présentation collective des colis le 10 décembre.


Pour plus d'information et pour les inscriptions, allez chez Emmyne !

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :


27 octobre 2010

Entremonde, Hiromi Goto

Entremonde_Hiromi_Goto

Il y a quelques mois, j'ai eu la chance de gagner ce roman pour la jeunesse à un concours surlivraddict, en partenariat avec les  Éditions baam. Malgré mon récent déménagement, je l'avais mis dans mes cartons, bien décidée à me plonger dans ce cet Entremonde,dont la première de couverture  me rappelait les films de Miyazaki.

Mélanie a quatorze ans. A cause de son surpoids, elle est la risée de ses camarades. Élevée seule par sa mère, elle survit dans une misère précaire que tous ignorent. Un jour, alors qu'elle rentre de l'école, sa mère a disparu sans laisser de trace. Inquiète, Mélanie l'attend, en vain, jusqu'à la nuit. Réveillée par un coup de téléphone, elle apprend que sa mère a été enlevée par un certain M. Gluant. Ce dernier lui donne rendez-vous dans un tunnel d'autoroute. Bien décidée à sauver sa mère, Mélanie se voit propulsée dans l'Entremonde, un univers entre le Monde de la Chair et celui des Esprits où les âmes, une fois leur vie terminée, expient leurs pêchés...

Quelle imagination ! Hiromi Goto nous entraîne dans ce conte merveilleux avec aisance. En 300 pages, elle esquisse les contours d'un univers qui alterne entre onirisme et monstruosité. Cette course folle de Mélanie n'est pas sans rappeler celle d'Alice au Pays des Merveilles, toutes deux pénétrant dans un univers parallèle par un tunnel (vertical pour Alice, horizontal pour Mélanie) et rencontrant dans leur périple des personnages aussi étranges qu'absurdes. Les animaux anthropomorphes et les créatures hybrides foisonnent dans ce conte, le dotant parfois d'un caractère inquiétant. L'univers de Miyazaki n'est pas loin non plus, entre le personnage de la vieille dame qui aide Mélanie et les créatures bizarres à la physionomie changeante que l'héroïne croise.

Je me suis laissée happer par cette plongée dans l'Entremonde, charmée par l'imagination d'Hiromi Goto et suspendue au fil de son intrigue. Un excellent roman pour la jeunesse qui mérite de ne pas passer inaperçu longtemps !

Un grand merci àlivraddict et aux Éditions  baam pour ce concours et cette jolie lecture !

Une chronique de soukee rangée dans Romans jeunesse - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

26 octobre 2010

Ecrire, de la page blanche à la publication, Marianne Jaeglé

9782916628837FSIl n'a pas fallu grand chose pour que je succombe à l'appel de ce guide. Tout d'abord parce que les deux premiers que je possède des éditions Les Carnets de l'info m'ont ravie (C'est décide je pars ! et Je suis une Fée du logis), mais aussi parce que j'ai commencé cette année un atelier d'écriture permettre aux mots qui surgissent de se fixer sur une page blanche.

Marianne Jaeglé, l'auteure de ce guide, anime elle-même des ateliers d'écriture et nous livre, dans ce précieux guide, des conseils pour se lancer dans cette joyeuse activité. De la peur du débutant aux relations entre la lecture et l'écriture en passant par les doutes propres à cette activité ou encore la rédaction d'un texte long, ce guide est une mine d'informations !
Marianne Jaeglé délivre des conseils tant psychologiques que rédactionnels pour permettre à chacun de se sentir à l'aise dans cette activité.
Pour ma part, j'ai pris beaucoup de plaisir à parcourir ce guide, y piochant des conseils au gré de mes attentes.
Une chose a cependant grandement gêné ma lecture : tout le guide est écrit à la deuxième personne du singulier. Ce "tu" permanent et omniprésent m'a donné l'impression d'être infantilisée. J'ai trouvé peu judicieux cet emploi qui donne à voir une fausse familiarité avec l'auteure, voire une connivence comme dans les pubs destinées au jeune public...

Un grand merci àlivraddict et aux Éditions Les carnets de l'info pour ce guide découvert dans le cadre d'un  partenariat.

Une chronique de soukee rangée dans Documentaires - Vos commentaires [4] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

24 octobre 2010

Challenge Juste pour Lire de Mylène

J'ai une nouvelle fois craqué pour un challenge...

Mais, pour ma défense, j'ai 3 arguments inattaquables (attention, asseyez-vous, c'est du lourd...) :

1/ Ça fait très longtemps que je n'ai pas succombé à un challenge

(bon d'accord, mon inscription au Challenge d'Halloween de Hilde et Lou est très récente,
mais sinon ça aurait fait au moins des mois que je n'aurais pas succombé...)

2/ J'ai du temps libre avec mes vacances et Tosty est occupé en ce moment,
donc pas d'excuse pour avancer dans mes lectures !

3/ C'est pour la bonne cause : je fais descendre la montagne de livre
(et non plus ma pile de livres...c'est grave...) qui attendent patiemment que je les lise.

Bref, toutes ces jérémiades pour vous présenter le nouveau Challenge de Mylène (ou Mycoton32) :
Le Challenge Juste pour Lire !


juste2

Voici les règles de ce Challenge (d'après notre gentille organisatrice) :

"Le but principal est de lire sur un temps donné. Chacun bien évidemment le faisant selon son envie et ses moyens. Les mots d'ordre sont "plaisir" et "convivialité"!

Pour cette première session, voici les "règles" :
1 - s'amuser (ben oui, c'est la plus importante celle-là)
2 - choisir une durée entre 3h - 6h - 9h ou 12h (voire plus si vous êtes motivés)
3 - vous pouvez faire plusieurs petits défis puisque
4 - cela commence le samedi 30/10 et se finira le 14/11 (15 jours pour que chacun trouve ce qui lui convient, le rythme, la période, les lectures...)
5 - voici les 3 thèmes pour cette session : "Classique" - "Fantasy" - "Libre" (le but étant d'en choisir un et de le "respecter" pendant la durée choisi, le libre étant un mélange de ce que vous voulez!)

Une petite précision, les inscriptions se faisant sur Livraddict, seuls ceux qui y sont inscrits peuvent participer. Désolée pour les autres. Un sujet y est ouvert dans la section "Évènements sur Livraddict".

*******************

Pour ma part, je m'organise 2 sessions,
pour une durée de 3h chaque fois
avec comme thématique "Le polar":

  • Imogène est de retour d'Exbrayat

  • Souper mortel aux étuves de Michèle Barrière


Alors, d'autres volontaires pour ce défi ?

Une chronique de soukee rangée dans - Vos commentaires [6] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés :

22 octobre 2010

Le Vampire du Sussex, Arthur Conan Doyle

 Il y a quelques temps, j'ai acheté toute la collection des enquêtes sherlockde Sherlock Holmes pour palier mes lacunes concernant ce célèbre détective. Afin de poursuivre ma participation au Challenge Halloween d'Hilde et Lou, j'ai estimé logique de faire remonter ce recueil de nouvelles en haut de ma liste de priorités de lectures.

Six nouvelles le  composent. Dans Le Vampire du Sussex (qui donne son nom au recueil), Sherlock Holmes est amené à enquêter sur une étrange affaire : une mère  se nourrit du sang de son nouveau-né, tel un vampire. Son époux, affolé, fait appel au célèbre détective pour résoudre cette affaire. Dans Le client célèbre, il s'agit pour Sherlock Holmes d'empêcher une jeune femme de se marier avec un individu peu recommandable au passé douteux. La nouvelle L'aventure du soldat blanchi, racontée exceptionnellement par Sherlock Holmes et non le Dr Watson, relate le cas d'un jeune soldat qui a disparu après la guerre et dont personne, pas même son meilleur ami, ne peut avoir de nouvelles... La Pierre de Mazarin entraîne le détective et son acolyte sur la trace d'un joyau manquant à la couronne d'Angleterre. Dans Les Trois Pignons, un mystérieux cambriolage met Sherlock Holmes sur la trace d'une dangereuse maîtresse. Enfin, L'aventure des trois Garrideb permet au détective londonien de déjouer une tentative d'escroquerie.

Encore une fois, un recueil de nouvelles d'une lecture très agréable qui permet de s'immerger dans l'univers holmesien cher à beaucoup de lecteurs. Les aventures de Sherlock Holmes et de son célèbre acolyte et secrétaire sont toujours aussi amusantes à lire, même si elles comportent un petit bémol selon moi : Conan Doyle ne permet pas au lecteur de jouer dans la même cour que son enquêteur en ne délivrant qu'au compte-goutte les indices de l'enquête. Ainsi, contrairement à Agatha Christie, le lecteur est davantage spectateur des aventures de Sherlock Holmes qu'acteur à ses côtés. Le fait que Watson, comparse et admirateur du détective, relate les affaires de ce dernier offre une vision subjective et a posteriori des événements qui encourage cette mise à l'écart des indices. C'est bien dommage !

J'inscris ce recueil 
comme ma sixième participation au Challenge Halloween d'Hilde et Lou.

1874991148

Une chronique de soukee rangée dans Polars historiques - Vos commentaires [5] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,


20 octobre 2010

Sanctuaires Ardents, Katherine Mosby

sanctuairesJ'avais été charmée cet été par le roman Sous le charme de Lilian Dawes de Katherine Mosby (souvenez-vous, je l'avais même classé parmi mes coups de coeur de l'année...)
Ainsi, quand j'ai eu l'occasion de découvrir Sanctuaires ardents, un autre roman de Katherine Mosby publié en 1995 aux Etats-Unis et en 2010 en France, je n'ai pas résisté...

Le jour où Willard et Vienna s'installent à Winsville, une petite ville de Virginie, le calme qui y régnait est troublé. La beauté de la jeune femme, son intelligence et sa vivacité d'esprit en troublent plus d'un.
Mais le jour où Willard délaisse sa femme et s'enfuit, celle-ci s'enferme dans sa tristesse et se marginalise davantage, en dépit de ses deux jeunes enfants. Ces derniers, asociaux et farouches, peinent à s'intégrer dans la communauté. Malgré son chagrin, leur mère veille sur eux et les protège.

Katherine Mosby m'a charmée encore une fois par sa plume délicate et son intrigue forte. La narration fait osciller le lecteur entre passé et présent afin de lui donner à voir toute la complexité de cette situation familiale.
Les personnages sont touchants par leurs failles et leurs doutes et l'on suit avec grand plaisir ces instants de vie qui nous sont donnés à voir.
Loin d'un roman à l'intrigue lambda, Sanctuaires ardents nous entraîne dans une atmosphère particulière au charme désuet. La campagne de Virginie, lieu de bonheurs intenses et de drames personnels, offre un cadre parfait à l'histoire des Daniels.
Un roman dense, comme je les aime, qui nous transporte dès les premières pages et ne nous laisse souffler qu'une fois la dernière ligne lue.
Seconde lecture de Katherine Mosby, et certainement pas la dernière !

Merci encore à 53811911_p et les Éditions 1nava  pour ce roman reçu dans le cadre d'un partenariat.

Une chronique de soukee rangée dans Littérature américaine - Vos commentaires [9] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,

19 octobre 2010

Grimoire de Sorcières, Benjamin Lacombe et Sébastien Perez

700606224J'ai eu la chance de recevoir lors de mon dernier anniversaire le coffret Généalogie d'une Sorcière, contenant La Petite Sorcière et Grimoire de Sorcières, le tout dans un coffret cartonné magnifique.Il est donc normal que je fasse un billet de chacun de ces deux albums...

Comme vous l'avez lu hier dans mon billet sur La Petite Sorcière, la jeune Lisbeth découvre un grimoire dans le grenier de sa grand-mère qui lui apprend qu'elle fait partie d'une lignée de sorcières.
Ce grimoire, nous le tenons entre nos mains avec ce magnifique album illustré (toujours !) par Benjamin Lacombe.
Superbe complément à
La Petite Sorcière, Grimoire de Sorcières retrace la généalogie de Lisbeth. Au fil de la lecture, nous apprenons ainsi que grand nombre de femmes célèbres, fictives ou non, étaient des sorcières : Jeanne d'Arc, Mona Lisa, Gretchen... Mais chut ! Je vous laisse découvrir par vous même qui elles sont ! 

Encore une fois, laissez-vous entraîner dans cet album somptueux. Au fil des époques se succèdent les portraits de ces prétendues sorcières. La fiction se mêle à la réalité, les anecdotes se superposent pour étayer ces thèses, les objets ayant appartenu à ces femmes brandis en guise de preuve...
Un album très original, tant dans la forme que dans le fond. Des illustrations magnifiques, des textes drôles portés par une plume fluide et poétique. Un sans faute encore une fois !

1874991148Et voici ma cinquième participation au Challenge Halloween d'Hilde et Lou.

mary_p1  Couv_G_n_alogie_3


Et pour ceux qui apprécient cet album, allez faire un tour sur le blog de Benjamin Lacombe...
Mais ne venez pas ensuite m'accuser d'être à l'origine d'envies livresques irrépressibles...

Capture

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [14] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

18 octobre 2010

La petite sorcière, Benjamin Lacombe et Sébastien Perez

9782020983563Comment se passer de Benjamin Lacombe une fois qu'on a goûté à ses illustrations ? Je cherche encore la solution...

Comme chaque année à Noël, Lisbeth va passer ses vacances chez sa grand-mère Olga. Mais cette année, une étrange découverte va bouleverser sa vie : Lisbeth découvre qu'elle appartient à une lignée de sorcières...

Magnifique album, La Petite Sorcière envoûte son lecteur (sans jeu de mots...) à chacune de ses pages. Les illustrations de Benjamin Lacombe sont d'une beauté rare. Portées par des couleurs à la fois douces et contrastées, elles plongent le lecteur dans cette intrigue à la fois simple et bien menée.
Tout lecteur se reconnaîtra dans la petite Lisbeth et son ami Edward, le voisin bègue de sa grand-mère. Leurs jeux dans le grenier rappellent sans mal ceux de l'enfance.
1874991148
Les doubles pages se succèdent, chacune donnant à voir une illustration époustouflante de beauté et de poésie...
Un album à découvrir absolument, comme tous les albums qu'illustre ce petit prodige qu'est Benjamin Lacombe.

Et voici ma quatrième participation au Challenge Halloween d'Hilde et Lou.

BL1 BL2

Demain, c'est promis, je vous donne mon avis sur Grimoire de Sorcières,

l'arbre généalogique des sorcières de la famille de Lisbeth...

Une chronique de soukee rangée dans Albums - Vos commentaires [8] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

17 octobre 2010

Le crime d'Halloween, Agatha Christie

9782253182207_GQuoi de plus adapté en cette période de Challenge Halloween que ce roman d'Agatha Christie, publié pour la première fois en Angleterre en 1969 ?

A Woodleigh Common, petite bourgade à une soixantaine de kilomètres de Londres, une fête pour enfants est organisée à l'occasion d'Halloween. L'après-midi, les adultes sont tout à leurs préparatifs, tandis que les enfants trépignent d'impatience.
Quand la petite Joyce clame fièrement qu'elle a vu un crime être commis sous ses yeux, personne ne la croit et tous la traitent de menteuse.
Mais quand la petite Joyce est retrouvée noyée dans une bassine à la fin de la fête, la soirée revêt une sombre allure.
Sommé par son amie, la romancière Ariadne Oliver, de venir enquêter sur cet odieux crime, Hercule Poirot se rend sur les lieux, prêt à tout pour retrouver l'assassin de la fillette.

Moi qui pensais connaître tous les Agatha Christie mettant en scène Hercule Poirot, force a été d'admettre qu'il n'en était rien... Je me suis donc précipitée pour acheter ce titre et le dévorer dans la foulée !
Encore une fois, la célèbre romancière anglaise nous offre une ambiance bucolique entachée par une sordide histoire de meurtre. La fête d'Halloween sert de toile de fond à une intrigue qui trouve ses racines dans des faits bien antérieurs. Les citrouilles se fendent d'un sourire inquiétant tandis que de sombres événements se profilent à l'horizon.
Hercule Poirot, en détective avisé, mène une enquête en tout point passionnante, laissant la possibilité à son lecteur de réfléchir à ses côtés pour démasquer le criminel. Les personnages se dissimulent derrière de pâles masques, les alibis s'effritent, la vérité point...
Bref, une très bonne lecture, un roman policier traditionnel comme je les aime et une ambiance surannée au charme indéniable.
1874991148

Et voici ma troisième participation au Challenge Halloween d'Hilde et Lou.

Une chronique de soukee rangée dans Romans policiers - Vos commentaires [11] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

16 octobre 2010

Le plus bel âge, Joanna Smith Rakoff

9782258081345FSLe plus bel âge est le premier roman de l'américaine Joanna Smith Rakoff, publié en France en 2010 aux Presses de la cité.

Une bande d'amis depuis l'université évolue  à New York. Entre ces quatre filles et ces deux garçons - Lil, Sadie, Beth, Emily, Tal et Dave - les amitiés se nouent et se dénouent au fil du temps, au même rythme que leurs amours. Entre mariages et licenciements, amours non partagées et déceptions, ces six jeunes adultes grandissent ensemble...

Annoncé comme un roman d'apprentissage, Le plus bel âge se présente comme une peinture sociale d'une génération, entre promesses et désillusions.
Non sans rappeler Bret Easton Ellis et Jay Mcinerney, Joanna Smith Rakoff nous livre ici un roman dense à multiples facettes.
Porté par un rythme parfois très lent, il amorce des problématiques assez ethnocentrées qui ne tendent pas à une forme d'universalité, comme le laisse entendre la quatrième. Des tragédies personnelles aux doutes existentiels en passant par les amours compliquées de cette bande de jeunes adultes, ce roman oscille entre littérature sentimentale et réflexion plus profonde sur le monde d'aujourd'hui.
Si j'ai été portée par la première partie de ce récit, je dois avouer que je me suis ennuyée à la longue, ne parvenant ni à m'identifier aux personnages principaux ni à m'intéresser à leurs petits états d'âme.
Une lecture que je ne regrette absolument pas car elle m'intéressait de prime abord, mais qui ne me laisse pas un grand souvenir une fois la dernière page tournée...

Je tiens à remercier  logo2et les éditions presses_de_la_cit_ pour ce roman reçu dans le cadre de l'Opération Masse Critique.


Le plus bel âge par Joanna Smith Rakoff

Le plus bel âge
Joanna Smith Rakoff

Critiques et infos sur Babelio.com

Une chronique de soukee rangée dans Littérature américaine - Vos commentaires [9] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,