Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.




20 mai 2010

Le soleil des Scorta, Laurent Gaudé

9782742760183FSCela fait quelques temps que j'ai envie de lire La mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé, mais je diffère cette lecture, sans savoir pourquoi. Donc quand on m'a offert ce roman, je me suis jetée dessus, ma curiosité attisée par l'avis enthousiaste de ma généreuse donatrice...

Parce que son père a été lapidé sur la place du petit village de Montepuccio, en Italie du Sud, Rocco, son fils, décide sur son lit de mort de léguer ses biens, acquis illégalement, à l'Église du petit village, laissant sa famille dans la misère la plus totale. En contrepartie, les siens seront enterrés au fil des générations avec les honneurs dans le petit cimetière italien. Ce sera la vengeance des Scorta faite aux habitants de ce village, cupides et vénaux.
La lignée des Scorta vivra donc dans le dénuement, sous les yeux des Montépucciens. De cette pauvreté naîtra une volonté hors du commun de se transmettre, de génération en génération, le peu que la vie leur offre...

Magnifique chronique familiale, Le soleil des Scorta ne laisse pas indifférent. Laurent Gaudé nous ouvre les portes d'un petit village italien où l'honneur prime avant tout. Les années passent, et les Scorta construisent peu à peu leur vie de misère, leur pauvreté leur rappelant sans cesse l'histoire familiale.
Ode à l'Italie et à ses traditions, l'œuvre de Gaudé permet au lecteur de se faire voyeur et de pénétrer dans Montepuccio et de voir à travers un œilleton ce qui se passe, au fil des ans.
L'intrigue est complexe, s'étendant de 1870 à nos jours, et chaque génération a son lot de bonheurs et de pertes. L'entraide est primordiale au sein de cette famille que les drames déchirent.
Il fait chaud, très chaud à Montepuccio. Et la plume imagée et incisive de Gaudé entraîne le lecteur dans la touffeur de ce village du Sud... Le pages défilent, très vite, comme les années, et déjà point la fin du roman. On lit, avide de poursuivre, de s'immerger dans ce petit village et ses codes. On peine à lâcher le roman avant d'en connaître la toute dernière phrase. Hypnotisé, écrasé par la chaleur que Laurent Gaudé laisse transparaître entre ses lignes, on engloutit ce Soleil des Scorta en une seule bouchée. Quel délice !

Un grand merci Marine de m'avoir fait découvrir ce roman. Je l'ai lu d'une traite, presque sans respirer, tant il m'a coupé le souffle... Et il a su, encore une fois, attiser mon envie de lire l'Italie à travers la plume d'auteurs talentueux.

"Une légende courait dans le village qu'à cette heure, un jour, un homme remonté un peu tard des champs avait traversé la place centrale. Le temps qu'il atteigne l'ombre des maisons, le soleil l'avait rendu fou. Comme si les rayons lui avaient brûlé le crâne." (p.13)
"Un homme poussiéreux et sale entrait dans la maison des Biscotti, à l'heure où les lézards rêvent d'être poissons, et les pierres n'y trouvèrent rien à redire." (p.17)
"On mange dans le Sud avec une sorte de frénésie et d'avidité goinfre. Tant qu'on peut. Comme si le pire était à venir. Comme si c'était la dernière fois qu'on mangeait. Il faut manger tant que la nourriture est là. C'est une sorte d'instinct panique. Et tant pis si l'on s'en rend malade. Il faut manger avec joie et exagération." (p.147)

Une chronique de soukee rangée dans Littérature française - Vos commentaires [24] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,



Vos commentaires

  • "Il fait chaud, très chaud à Montepuccio. Et la plume imagée et incisive de Gaudé entraîne le lecteur dans la touffeur de ce village du Sud... "
    C'est exactement ce qui m'a séduite dans ce roman : la toute première page, cette description qui donne des bouffées de chaleur au lecteur. Une plume magnifique !

    Posté par Nathalie, 20 mai 2010 à 09:09 | | Répondre
  • J'avais adoré ce roman que j'ai "chaudement" recommandé.
    Deux auteurs italiens que j'aime beaucoup : Alessandro Barrico et Erri de Luca qui vient de sortit un roman qui me tente bien !!

    Posté par Delphine, 20 mai 2010 à 09:26 | | Répondre
  • C'est exactement le genre de récit que j'affectionne (plusieurs générations, des drames, etc.) et puisque c'est une lecture à couper le souffle, je note absolument !

    Posté par Pickwick, 20 mai 2010 à 10:45 | | Répondre
  • c'était une très belle découverte pour moi!

    Posté par esmeraldae, 20 mai 2010 à 11:52 | | Répondre
  • Il est dans ma PAL et étant fan de l'Italie, je suis PRESQUE sûre d'être séduite.

    Posté par zarline, 20 mai 2010 à 12:37 | | Répondre
  • Je me souviens avoir aimé cette lecture (roman lu +- à sa sortie), mais je m'aperçois qu'aujourd'hui j'ai du mal à m'en remémorer l'histoire... Il ne m'en reste que l'atmosphère, que ton billet rend bien.
    "La mort du roi Tsongor" m'avait moins plu - la plume était toujours aussi bonne, mais je crois me souvenir d'une impression de gâchis incompréhensible qui avait amoindri mon enthousiasme.

    Posté par Livraison, 20 mai 2010 à 21:27 | | Répondre
  • Je l'ai aussi dans ma Caisse, celui-ci... Je vais m'y mettre bientôt.

    Posté par Cath, 20 mai 2010 à 21:41 | | Répondre
  • jamais lu...

    Posté par Anne Sophie, 20 mai 2010 à 22:04 | | Répondre
  • Il me fait très envie!!!... J'adore ces livres saga... Allez hop!... Dans ma L.A.L

    Posté par Evilysangel, 21 mai 2010 à 02:04 | | Répondre
  • Je trouve ton billet extrêmement juste!!! Je viens de trouver le mot que je cherchais en la lisant, je trouve que c'est une écriture picturale...
    Quelqu'un a-t-il lu "Eldorado" de Laurent Gaudé? j'en ai fiat l'acquisition mais je ne l'ai pas encore lu.

    Posté par Marine, 21 mai 2010 à 10:30 | | Répondre
  • Laurent Gaudé est un de mes auteurs préférés. Je l'ai connu avec Le soleil des Scorta que j'ai adoré mais mon préféré reste La mort du roi Tsongor!

    Et pour répondre à Marine, j'ai lu Eldorado et il reste à ce jour le livre que j'ai le moins aimé de cet auteur! J'ai trouvé qu'il n'était pas assez rythmé.

    Posté par Emilie, 21 mai 2010 à 16:37 | | Répondre
  • J'avais egalement adore ce livre ! Un coup de cœur pour moi egalement ! C'est avec ce livre que j'ai découverts Laurent Gaude que j'aime beaucoup ! J'ai egalement La mort du roi Tsongor dans ma PAL ! A lire prochainement !
    J'ai lu egalement La porte des enfers de cet auteur que j'ai egalement beaucoup aime mais un cran en dessous de celui-ci tout de meme !

    Posté par Liyah, 21 mai 2010 à 20:38 | | Répondre
  • J'ai énormément aimé ce livre. L'auteur nous fait ressentir la chaleur et nous décrit cette aridité avec intensité ! [Bravo]

    Posté par Emilie, 22 mai 2010 à 12:15 | | Répondre
  • @Nathalie : Exactement, une plume magnifique...

    @Delphine : Je connais ces auteurs, mais je ne les ai jamais lus !!! Il faut que j'y remédie !!

    @Pickwick : Je pense qu'il te plaira...

    @Emeraldae : Pour moi aussi !

    @Zarline : Je pense... Avec une telle plume, difficile de ne pas être séduite !!

    @Livraison : Ah oui ? Je crois que je vais espacer ces deux lectures, pour les savourer chacune à leur manière.

    @Cath : J'espère qu'il te plaira !

    @Anne-Sophie : Je te le conseille vivement !! Je pense qu'il te plaira !

    @Evilysangel : Super ! Contente de t'avoir donné envie !

    @Marine : Merci Marine !! Et merci encore pour cette superbe découverte ! [Clin d oeil]

    @Emilie : Je vais lire la mort du roi Tsongor d'ici peu je pense, même si j'ai quelques lectures à lire en priorité... Mais ce roman m'a vraiment subjuguée !

    @Liyah : Quel enthousiasme !! Je te comprends !!

    @Emilie : C'est exactement ça... Je l'ai lu alors qu'il pleuvait, et ce décalage était vraiment agréable !

    Posté par soukee, 22 mai 2010 à 13:18 | | Répondre
  • J'ai aimé "La porte des enfers". Tu me donnes envie de découvrir celui-ci.

    Posté par Manu, 22 mai 2010 à 14:20 | | Répondre
  • @Manu : Je ne veux pas te tenter mais... [Clin d oeil]

    Posté par soukee, 22 mai 2010 à 15:04 | | Répondre
  • Je ne connais pas encore cet auteur mais cela ne saurait plus durer...

    Posté par Véro, 23 mai 2010 à 22:54 | | Répondre
  • @Véro : A découvrir alors !!!

    Posté par soukee, 24 mai 2010 à 18:59 | | Répondre
  • Un roman magnifique !

    Posté par Isa, 29 mai 2010 à 22:47 | | Répondre
  • Que d'éloges pour ce titre, difficile de rester insensibles à tant de retours prometteurs. J'en ferai la découverte avec plaisir à l'occasion.

    Posté par El Jc, 19 juin 2010 à 10:59 | | Répondre
  • @Isa : Epoustoufflant...

    @El Jc : Là encore, je ne peux que te conseiller vivement cette lecture.

    Posté par soukee, 19 juin 2010 à 17:43 | | Répondre
  • Je ne suis pas déçue d'avoir découvert "le soleil des Scorta", c'est vraiment très bien écrit et j'ai beaucoup aimé la façon qu'on a de percevoir cette famille. Elle est lointaine, mais elle à tout pour être crédible : elle ressemble à cette région où elle vit... Je ne me suis pas attachée à elle, mais j'étais curieuse de leur destin.

    C'est vraiment une très belle découverte !

    Posté par Luna, 15 juin 2011 à 11:08 | | Répondre
  • @Luna : Quel beau texte ! Je suis bien d'accord avec toi...

    Posté par soukee, 15 juin 2011 à 11:10 | | Répondre
  • J'avoue que ce livre ainsi que ta chronique me donnent très envie de le lire! Je le note! =)

    Posté par Rion, 01 septembre 2011 à 21:14 | | Répondre
Nouveau commentaire