Bienvenue à Bouquinbourg

Blogueuse littéraire, un brin modeuse, surtout rêveuse, parfois créative, voyageuse à ses heures, yoga addict et buveuse de thé invétérée.

07 mars 2010

Duel en Enfer : Sherlock Holmes contre Jack l'Eventreur, Bob Garcia

9782290018880Je viens de terminer Duel en enfer, un polar historique qui m'intriguait... L'auteur, Bob Garcia, présente un prolongement de l'œuvre de Conan Doyle et se réapproprie ses personnages le temps d'une enquête. Son précédent roman, Le Testament de Sherlock Holmes, paru en 2005 aux éditions du Rocher, avait reçu le Prix Intramuros.

George Newnes, directeur du Strand Magazine, est assailli par les lectrices de son périodique qui exigent de nouvelles parutions des aventures du célèbre détective. Devant tant d'insistance, il propose au Dr Watson un financement pour son association d'aide aux nécessiteux en l'échange de son journal rédigé
dans la moiteur londonienne de l'été 1888. A cette époque, des prostituées étaient retrouvées égorgées et affreusement mutilées dans le quartier pauvre de Whitechapel... Sherlock Holmes, secondé par le Dr Watson, avait mené l'enquête...

Lecture rapide malgré les 666 pages de ce roman, j'ai passé un bon moment mais ce n'est pas dû tant à la plume de l'auteur qu'à mes souvenirs de Conan Doyle. J'ai aimé replonger dans le Londres de cette époque, mais je n'ai vraiment pas apprécié la façon dont Bob Garcia l'a appréhendé. Détails sordides et vulgarités semblent lui avoir été nécessaires pour dépeindre les bas quartiers londoniens de cette fin du 19ème. J'ai souvent eu l'impression d'être immergée dans un décor de pacotille où chaque trait a été grossièrement forcé pour plus de vraisemblance... Les personnages pauvres sont vulgaires, gras et grotesques et ne provoquent pas d'empathie mais plutôt du dégoût.
De plus, un détail m'a gênée tout au long de la lecture : la question de la vraisemblance. Je m'explique : la lectrice que je suis lit un roman qui donne à voir des extraits du journal qu'a tenu Watson durant cette sombre affaire. Donc, et c'est là que le bât blesse, la question de l'écriture en elle-même se pose. Watson consigne au jour le jour les événements qui ont eu lieu au cours de cette enquête. Comment donc expliquer qu'il relate des faits sans importance (comme les blagues salaces des pubs mal famés) voire des anecdotes humiliantes sans en faire cas (quand il se retrouve par exemple avec un jeune prostitué dans une chambre, l'ayant confondu avec le déguisement de Holmes, et que celui-ci commence à le déshabiller...) Voulant ponctuer son récit de temps morts parfois comiques, Bob Garcia a oublié cette question de vraisemblance. Pas une seule fois le journal de Watson n'évoque une quelconque honte à relater un événement, ni ne paraphrase des propos vulgaires et inutiles à l'intrigue. Il ne suffit pas de commencer chaque chapitre par une date pour faire d'un roman un extrait de journal...
Enfin, l'intrigue en elle-même est assez longue, avec de grandes pauses ponctuées par des cauchemars de Watson qui n'apportent pas grand chose. J'ai eu du mal à adhérer à cette succession de faits souvent sans intérêt, parfois prévisibles... Le dénouement est intéressant, mais n'a pas suffi à me faire aimer ce roman.
Par contre, la postface de l'auteur démêlant la vérité de la fiction était intéressante à la lumière de ces sordides événements.
Je remercie 47286519 et jailupour ce livre reçu dans le cadre d'un partenariat.
 L'avis de Latite, de Pickwick  et de Matilda sur ce livre !

Une chronique de soukee rangée dans Pastiches - Vos commentaires [19] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,



Vos commentaires

    Sherlock Holmes étant sacré pour moi et faisant confiance à ton avis éclairé, je ne me laisserai donc pas tenter par ce livre...

    Posté par Folfaerie, 07 mars 2010 à 14:56 | | Répondre
  • Oh oui je le note quand même celui là ! Il m'a l'air intéressant. En poche en + ! Abordable en ce moment^^

    Posté par Pauline, 07 mars 2010 à 15:21 | | Répondre
  • Comme je comprends tes réserves ! J'ai également été gênée par les digressions de Watson et les détails gras et sordides à outrance. Mais j'ai paradoxalement passé un très bon moment sur cette lecture ! L'intrigue, le rythme, l'ambiance l'ont emporté sur le reste ! Il faut croire qu'il s'en fallait de peu

    Posté par Pickwick, 07 mars 2010 à 15:27 | | Répondre
  • Je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à avoir pensé cela de ma lecture ... je te joins sur tous les points. Et je ne peux que te déconseiller de lire Le testament de Sherlock Holmes, qui est un autre pastiche de l'auteur et qui est tout aussi mauvais ...

    Posté par Matilda, 07 mars 2010 à 16:27 | | Répondre
  • je pense pas le lire pour le moment !

    Posté par Anneso, 07 mars 2010 à 20:30 | | Répondre
  • Je n'ai jamais lu de Sherlock Holmes. J'hésitais à candidater pour ce partenariat et puis je me suis dits "non, on verra les avis d'abord". Du coup, je ne regrette pas. Je vais d'abord me plonger dans les ouvrages de Conan Doyle

    Posté par belledenuit, 08 mars 2010 à 10:42 | | Répondre
  • @Folfaerie : d'autres que moi ont aimé... Ce n'est pas mon cas !

    @Pauline : Mouais... C'est pas mon avis mais bon...

    @Pickwick : Et ce peu a été de trop de mon côté !! [Clin d oeil]

    @Matilda : je te l'avais dit sur ton blog : on a eu les mêmes impressions.

    @Anneso : Pourquoi ? Tu l'as reçu en part' ou tu l'as acheté ??

    @Belledenuit : Je pense que c'est une meilleure démarche ! [Clin d oeil]

    Posté par soukee, 08 mars 2010 à 18:35 | | Répondre
  • Au vu de ta critique, je ne note pas celui-ci.

    Posté par Véro, 08 mars 2010 à 21:35 | | Répondre
  • @Véro : disons que je n'ai pas été forcément emballée par ce roman...

    Posté par soukee, 08 mars 2010 à 21:37 | | Répondre
  • je l'ai lu aussi pour le partenariat, et j'ai passé un bon moment aussi mais mon avis est partagé, comme toi, j'ai eu du mal à retrouver le docteur watson, j'avais l'impression d'être face à un inconnu...

    Posté par sybille, 10 mars 2010 à 20:03 | | Répondre
  • @Sybille : je crois qu'il n'a pas fait l'unanimité ni convaincu parfaitement quelqu'un (à part Latite !)

    Posté par soukee, 10 mars 2010 à 20:20 | | Répondre
  • Bonjour, j'ai dit mes réticences sur ce roman le 13/01/09. En y repensant, faire s'affronter un personnage de fiction "Holmes" et un personnage a priori réel "Jack the ripper" n'est pas forcément une bonne idée car on tombe dans le "pastiche" ce qui est le cas du roman (qui se lit en effet très vite). J'ai été aussi gênée par l'écriture de Garcia pas très bien tournée. Bonne journée.

    Posté par dasola, 31 mars 2010 à 16:44 | | Répondre
  • @dasola : J'ai eu les mêmes impressions que toi... Pas forcément un excellent souvenir de lecture. Bonne journée à toi aussi ! [demolite]

    Posté par soukee, 31 mars 2010 à 20:46 | | Répondre
  • je suis assez tentée par ce livre, comme toi plus pour les bons souvenirs de Doyle que je garde... [Bravo]

    Posté par Emilie, 03 avril 2010 à 17:30 | | Répondre
  • @Emilie : Peut-être que tu l'apprécieras... Pour ma part j'en ai été déçue mais c'est subjectif !! [Clin d oeil]

    Posté par soukee, 03 avril 2010 à 18:05 | | Répondre
  • Dommage !

    ...je comptais l'acheter, mais après votre critique, je pense que je m'en passerai !

    Posté par Tietie007, 29 mai 2010 à 08:56 | | Répondre
  • @Titie007 : Je suis désolée que mon billet vous dissuade...

    Posté par soukee, 29 mai 2010 à 10:08 | | Répondre
  • Je viens de découvrir votre blog et le roman de Bob Garcia... et j'ai exactement les mêmes sentiments que vous... Les détails vulgaires et sordides (surtout les détails des meurtres des femmes par leur mari) n'étaient pas nécessaires, les rapports entre Watson et Holmes sont loin de Conan Doyle car presque tournés en ridicule, le style littéraire est très moyen et la traduction plutôt mauvaise (irruption volcanique au lieu d'éruption, ça m'a choquée). Bref, ça se lit vite parce qu'on a envie de connaître la suite et qu'on est fan de Sherlock Holmes mais il faut tout de suite après se jeter sur un VRAI pour se nettoyer un peu le cerveau. J'ai de très loin préféré "la maison de soie" d'anthony Horowitz.

    Posté par Philomène, 08 octobre 2012 à 17:01 | | Répondre
  • J'ai lu ce roman il y a 2 ans et il ne m'en reste aucun souvenir si ce n'est ce que j'avais décrit dans mon billet... Mais effectivement, une lecture que j'avais trouvée décevante. Quant à Horowitz, ça ne m'étonne pas du tout ! J'aime déjà beaucoup d'oeuvres de cet auteur...

    Posté par soukee, 08 octobre 2012 à 18:22 | | Répondre
Nouveau commentaire