Bienvenue à Bouquinbourg

✳️Future hypnothérapeute ✨Magicienne en positif 🌍Voyageuse et lectrice 🐰Vegan en transition 🌱Adepte du zéro déchet Metz




13 janvier 2010

Le Palanquin des larmes, Chow Ching Lie

PalanquinJe viens de terminer ce récit autobiographique bouleversant que j'ai eu en cadeau à Noël.
Publié pour la première fois en 1975, ce livre est un recueil des confessions de  Chow Ching Lie par l'écrivain Georges Walter .

Nous sommes en Chine au milieu des années 1930. Chow Ching Lie naît dans une famille très pauvre, d'un père instituteur et d'une mère paysanne sans instruction. La beauté de la jeune fille s'accroît à mesure que les années passent.
Elle n'a que treize ans lorsque sa famille la marie à un jeune homme maladif issu d'une famille fortunée de Shanghai. Forcée de quitter sa famille et de servir sa belle-famille, elle tente de se rebeller, en vain.
Mère à quinze ans, elle assiste aux événements historiques de son pays, tout en s'accommodant de sa vie de frustrations et de soumission.
Elle trouve refuge dans la pratique assidue du piano qui lui ouvre les portes du Conservatoire de Shanghai.

Magnifique récit d'une vie de souffrances et de courage, ce livre est un plaisir de lecture.
Chow Ching Lie y raconte sa vie sans détours ni honte, avec une pudeur touchante.  La musique, seule bouée dans cette vie de naufrage, servira de garde-fou à la narratrice face aux malheurs rencontrés.
La narration à la première personne permet une immersion totale du lecteur dans cette Chine des années 30 aux années 60. La vie y est dure, la condition féminine inexistante et les traditions très ancrées dans la société.
La focalisation interne permet d'appréhender l'histoire de la Chine avec l'œil de la
Chow Ching Lie de cette époque, insouciante et inconsciente des événements qui se déroulaient, complété par le regard plus incisif de la
Chow Ching Lie des années 1970 (époque de la rédaction de cet ouvrage).
La Chine est dépeinte dans toute sa splendeur, de l'accession au pouvoir de Mao aux grandes réformes qu'a connues le pays, en passant par les années de misère et de famine.
Belle découverte pour ma part. Premier livre que je lisais sur la Chine et son histoire, il m'a permis d'en savoir un peu plus sur ce pays et son récent passé. Il aborde avec pudeur et précision la condition de la femme en Chine dans les années 50, avant la révolution Maoïste et les lois promulguées à ce propos. La transposition de Georges Walter est d'une finesse rare et a le mérite de faire oublier au lecteur la présence d'un intermédiaire.
challenge-Des-notes-et-des-mots-4Merci encore Tosty pour ce super cadeau ! Encore un excellent choix ! J'inscris cette lecture dans le Challenge d'Anne, le Challenge Des notes et des mots.

"J'avais cinq ans et je n'oublierai jamais la minute du départ, la clarté de ce jour de printemps et ce soleil, ce soleil que depuis ce jour-là je n'aime pas." p.49

"Dans la tradition chinoise, la femme était tenue à trois obéissances principales : envers son père, envers son mari, envers son fils quand celui-ci avait l'âge d'homme - et quatre morales : ne pas faire de dépenses inconsidérées, être travailleuse, ne pas chercher à séduire, être toujours prête à se sacrifier pour les autres." p.56

Une chronique de soukee rangée dans Littérature chinoise - Vos commentaires [23] - Lien permanent vers ce billet [#]
Mots-clés : ,



Vos commentaires

  • Je l'avais vu en librairie. Ca a l'air très intéressant !

    Posté par Iluze, 13 janvier 2010 à 15:40 | | Répondre
  • Ahhh tu me donnes envie!
    Bon bah je vais le rajouter dans ma wish list !
    Merci pour ton avis!

    Posté par melcouettes, 13 janvier 2010 à 15:43 | | Répondre
  • Ca me tente bien même si cela semble un peu triste non ?

    Posté par Véro, 13 janvier 2010 à 16:03 | | Répondre
  • Je ne connaissais pas du tout mais je le note, il me tente bien. La couverture est magnifique!

    [flash]

    Posté par MyaRosa, 13 janvier 2010 à 16:07 | | Répondre
  • Ah je suis ravie de vous avoir convaincues !!! J'ai pris beaucoup de plaisir à cette lecture, et si mon billet ne semble pas gai de prime abord, ne t'inquiète pas Véro ce n'est pas un livre larmoyant. Il est vrai que Chow Ching Lie n'a pas eu une vie facile mais elle met beaucoup de distance dans ce récit ce qui évite le pathos. Je trouve que cette lecture pousse plus à l'empathie qu'à la tristesse.

    Bonne aprèm à vous quatre et à très bientôt !!
    Merci pour vos commentaires !

    ps : MyaRosa je suis d'accord avec toi, la couverture est une réussite !

    Posté par soukee, 13 janvier 2010 à 16:15 | | Répondre
  • Très belle couverture.
    Je ne connais que très peu la chine.
    Peut etre que ce bel ouvrage est l'occasion d'en savoir un peu plus ?

    Posté par Anneso, 13 janvier 2010 à 17:25 | | Répondre
  • Je te le confirme Anneso ! [Clin d oeil]

    Posté par soukee, 13 janvier 2010 à 17:27 | | Répondre
  • Ca me donne envie de le découvrir ! En plus la couverture est très belle. Hop! Dans ma LAL.

    Posté par Ankya, 13 janvier 2010 à 21:58 | | Répondre
  • Tant mieux Ankya !![Salut]

    Posté par soukee, 13 janvier 2010 à 22:19 | | Répondre
  • C'est un livre que j'ai lu quand j'étais ado et que j'avais beaucoup aimé. Tu me donnes très envie de le relire !

    Posté par Eloah, 13 janvier 2010 à 23:24 | | Répondre
  • Oh je le note celui là ! Il a l'air très sympa !!!
    Bonne journée !

    Posté par latite06, 14 janvier 2010 à 10:51 | | Répondre
  • super! je l'ai vu avant hier en flânant en librairie et je me suis dis qu'il fallait que je le lise ça devait me plaire! par contre je ne l'ai pas acheté tout de suite, je préfère le faire dans les petites librairies!

    Posté par esmeraldae, 14 janvier 2010 à 17:32 | | Répondre
  • Eloah, je suis contente de t'avoir donné envie de le relire !!

    Cool Latite, tu m'en diras des nouvelles !!

    Esmeraldae, les grands esprits se rejoignent flash

    A bientôt !!

    Posté par soukee, 14 janvier 2010 à 19:28 | | Répondre
  • Je cherche encore désespérément un auteur asiatique voire même un auteur étranger écrivant sur l'Asie mais dans le registre drôle...
    Parce que bon, pour le moment tout ce que j'en ai lu était plutôt triste :/

    Posté par Cynthia, 15 janvier 2010 à 23:27 | | Répondre
  • Oh, toi...

    Mais avec plaisir ma "dou(ch)ce". Un cadeau de noël un peu à l'aveuglette, mais au moins c'est un cadeau d'impro dont on connaissait pas l'existence avant le mois de décembre... même si ce fut un best seller dans les 70's. Mais ça, je l'ignorais. Content que tu te sois régalée.

    Posté par tosty, 16 janvier 2010 à 17:46 | | Répondre
  • Cynthia : pas de réponse pour le moment... Et c'est pas avec ce titre que je vais te donner le sourire [holalala]

    Posté par soukee, 16 janvier 2010 à 19:43 | | Répondre
  • Tosty :Merci encore pour tes cadeaux livresques toujours aussi réussis...[flash]

    Posté par soukee, 16 janvier 2010 à 19:43 | | Répondre
  • Magnifique livre que j'ai lu plusieurs fois quand j'étais ado, il m'a beaucoup touché.

    Posté par mallou, 23 janvier 2010 à 17:14 | | Répondre
  • Ca ne m'étonne pas... Je vais regarder sous peu son adaptation ciné, dont j'ai entendu beaucoup de bien... Nous verrons bien !

    Posté par soukee, 23 janvier 2010 à 17:16 | | Répondre
  • Bonjour à tous, j'ai lu ce livre il y a peu de temps. Je l'ais trouvé tout simplement magnifique!
    Je trouve que tu as fais une très bonne "description" de ce livre. Tu me donnes envie de le relire. Je sais que le roman nous apporte la vision de l'évolution des comportements du chinois,qui peu à peu s'uniformise. Je sais aussi que le lire nous parle de la femme chinoise et de son asservissement séculaire, seulement j'aimerai savoir le message du lire? svp

    Posté par anonyme, 09 mars 2010 à 13:34 | | Répondre
  • Bonsoir Anonyme, merci pour ton message. Je ne suis pas sûre de comprendre exactement ta question, mais pour moi le message de ce livre est certainement la part autobiographique racontée par Georges Walter. Ce récit de vie est tout simplement bouleversant, et il l'est d'autan plus qu'il n'est pas fictionnel.
    En tout cas, je conseille sa lecture (voire relecture !) à tous !

    Posté par soukee, 09 mars 2010 à 18:34 | | Répondre
  • J'ai l'impression d'avoir lu ce livre il y a très longtemps...

    Posté par Anne, 17 juin 2011 à 19:27 | | Répondre
  • @Anne : C'est tout à fait possible ! Et une adaptation ciné était née aussi...

    Posté par soukee, 18 juin 2011 à 11:15 | | Répondre
Nouveau commentaire